Maroc : La dette publique représente 82% du PIB Jeudi 02 Aout 2018 - PAR bourse news Le financement du besoin du Trésor au titre de l’exercice 2017 a été assuré par des ressources intérieures nettes à hauteur de 35,4 milliards de dirhams (MMDH), les concours extérieurs s’étant limités à un montant net de 3,3 MMDH, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Guy de Maupassant y fait même allusion vingt ans plus tôt dans son roman Bel-Ami (1885) ! Au Maroc, la dette publique représente près de 80% du PIB en 2015, soit un encours de 786 milliards de DH. En 1994, 17% de la dette publique extérieure du Royaume est détenue par la BM, soit l’équivalent de 12% de son PIB. Elle n’est pas juste plus faible, elle est nettement plus faible. L’encours de la dette du Trésor a plus que doublé depuis 2009 passant de 345,177 milliards de dirhams (MMDH) à 747,996 MMDH en 2019, soit un taux annuel moyen de progression de 8% sur ladite période, selon la Cour des comptes. L’agence, qui a dépêché une délégation au Maroc courant février, dans le cadre des consultations annuelles, s’attache à la fluctuation de la dette extérieure dont les charges en 2004 s’élèvent à 11,4 milliards de dirhams, en baisse de 28,09% sur une année. Le rôle de la dette dans l’établissement du protectorat français au Maroc n’est plus à démontrer. L e Maroc n’est pas le seul pays, tant s’en faut, à avoir été confronté à la domination financière occidentale à travers l’imposition d’une dette dont le remboursement a conduit à une ingérence politique croissante des puissances coloniales. La dette intérieure garantie des établissements publics … Au Maroc, le service de la dette du Tré­sor est aujourd’hui d’environ 31 milliards de DH, soit environ 2,8% du PIB. Voici à combien s’élève la dette extérieure publique du Maroc LE SITEINFO jeudi 9 avril 2020 - 18:55 L’encours de la dette extérieure publique a atteint plus de 339,8 milliards de dirhams (MMDH) à fin 2019, soit 29,7% du produit intérieur brut (PIB), selon les données de la Direction du Trésor et des Finances extérieures (DTFE). Voir Banque mondiale (1992), Royaume du Maroc, Problématique et perspectives du secteur public, rapport non rendu public, p.52, note n°75. Du milieu du XIXe siècle à 1912, le Maroc affronte en effet des difficultés financières croissantes. Le Maroc vient d’émettre 1 milliard d’eurobonds à un taux historiquement bas : 1,5 %. Après avoir chuté à 64,9% en 2019, la dette du trésor atteindra 76% du PIB à fin 2020 a averti vendredi à Rabat, le ministre de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration, Mohamed Benchaâboun. Bonne nouvelle cependant, le PIB marocain devait croitre de 5,6% en 2021: Fiction…. Ce document présente la situation économique, financière L’encours de la dette extérieure publique du Maroc a atteint 309,1 milliards de dirhams (MMDH) à fin mars 2016, contre 301 MMDH à fin 2015, soit une hausse de près de 2,7% (+8,1 MMDH), selon la direction du Trésor et des Finances extérieures (DTFE), relevant du … Le rôle de la dette dans l’établissement du protectorat français au Maroc n’est plus à démontrer. La dette publique marocaine est insoutenable. Dette publique marocaine 89%, en realité, plus que 95%…. C’est dire que le risque Maroc est de bonne qualité. RAPPORT SUR LA DETTE PUBLIQUE - 2019 7 CHIFFRES CLES ENDETTEMENT DU TRÉSOR Dette du Trésor / Dette intérieure / Dette extérieure Encours (en milliards DH) Ratio - % du PIB DETTE NEGOCIABLE DU TRÉSOR 2018 2019 S1-2020 Encours (en milliards DH) 590,4 609,6 650,2 Adjudication de BDT (en milliards DH) 546,2 557,2 597,2 “Compte tenu du double impact de … Depuis le début de la pandémie, le Maroc multiplie les emprunts en devises auprès des banques de développement, qu’elles soient internationales ou régionales. La dette publique de la france, c’est 83,5% du PIB (en 2011). L’agence de notation Fitch Ratings a rétrogradé, ce vendredi, la notation démetteur à long terme par défaut de devises étrangères de BBB- à BB+, avec des perspectives stables pour le Maroc. Le stock de dette est calculé en réalisant l’agrégation en francs courants de l’ensemble des dettes du Maroc recensées pour une année donnée. La dette publique équivaut à 75,2% du Produit intérieur brut (PIB) et se rapproche un peu plus de la dette totale brute prévue de 81,8% du PIB à la fin de l’exercice 2020/21, précise la Banque, notant que la dette du gouvernement a fortement augmenté alors que les besoins d’emprunt continuent de peser sur le fisc à cause de l’impact de la pandémie de Covid-19. Source : Liste de pays par dette publique (wikipedia.org). Le service de la dette Service de la dette Somme des intérêts et de l’amortissement du capital emprunté. Le FMI recommande au Maroc de réduire le ratio dette publique par rapport au PIB à partir de 2022 . Le Maroc a émis un emprunt international de 1 milliard d’euros sur le marché international de la dette. Mais, comme à chaque sortie à l’international, il y a toujours un focus sur l’endettement du Trésor. Les valeurs actuelles, des données historiques, des prévisions, des statistiques, des tableaux et le calendrier économique - Maroc - la dette publique au PIB. La dette publique du Maroc, c’est 54.3% du PIB (en 2011). C’est une hausse de 9% par rapport à 2014. Ce chiffre n’est pas excessif, sachant qu’il est sur une tendance baissière depuis 2015. Dette du Trésor : près de 125 milliards de DH de charges réglées en 2018. Le niveau d?endettement du Maroc est encore loin de la ligne rouge fix?e par le FMI qui est de l?ordre de 70%. Le ministre de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration, Mohamed Benchaâboun, a indiqué qu'en raison de la situation consécutive à la pandémie du coronavirus, le ratio de la dette du trésor par rapport au PIB devrait atteindre 76% à fin 2020, après avoir diminué à 64,9% en 2019. “L’année 2019 s’est soldée par … est de 163 milliards de DH en 2013, soit 50 % du Budget général de l’État, ce qui équivaut au montant des recettes fiscales ou encore à trois fois le budget de l’investissement. La dette extérieure publique marocaine s'est établie à environ 234,7 milliards de MAD au terme de l'année 2013 représentant 26,5 % points du PIB [35] La dette extérieure publique du Maroc s’élevait à 277,7 milliards de DH, à fin 2014, en progression de 13,3 % par rapport à l'année précédente [36], [37]. La dette extérieure du Trésor et des établissements publics à fin mars 2019 a baissé de 1,4% par rapport à fin mars 2018 et représente 29,5% du PIB. Et entre 2007 et 2015, le stock de cette dette a été multiplié par plus de 2. Parmi les grandes économies africaines, aucune ne bénéficie d’une telle confiance des investisseurs étrangers. Le sujet de la dette continue de raviver les discussions au sein des commissions parlementaires. Économie Le 03 novembre 2020. Maroc : La dette publique globale dépasserait le seuil de 90% du PIB en 2020 Ainsi, compte tenu d'une baisse prévue de 9% des impôts et taxes sur produits nets de subventions, le Produit Intérieur Brut devrait enregistrer une décroissance de 5,8% en 2020, contre une progression de 2,5% en 2019. L’autre facteur qui a fait s’accroître la dette des EEP et ralentir, voire baisser celle du Trésor, c’est que ce dernier a considérablement réduit le déficit budgétaire, la source principale de la dette. L’encours de la dette du Trésor du Maroc s’est chiffré à 143,6 MMDH au 2ème trimestre 2017, contre environ 144 MMDH au 1er trimestre, selon la DTFE. Entre 1903 et 1912, la dette représente en effet entre 10 et 16 années de recettes fiscales, tandis qu’en moyenne 40 % de ces recettes sont absorbées par le service de la dette chaque année. Le ratio de la dette du trésor par rapport au PIB devrait atteindre 76% à fin 2020, après avoir diminué à 64,9% en 2019, a estimé, vendredi à Rabat, le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun. Par A. Hlimi Qu'elle soit bilatérale, multilatérale ou de marché, la dette extérieure du Maroc a atteint 586 Mds de dirhams à fin 2019, en hausse de 9% par rapport à 2018, et devrait continuer à progresser cette année. En parallèle, la baisse des taux l'impacte également. La dette publique marocaine est insoutenable La Banque centrale marocaine, Bank al-Maghrib (BAM), a publié fin juillet 2015 son rapport annuel qu’elle a présenté devant le roi. Après un bond de 9% en 2019, la dette extérieure du Maroc est condamnée à progresser encore plus rapidement en 2020 et 2021. La dette ne d?passe pas 64% du PIB et la dette consolid?e est de l?ordre de 49% seulement. Plus de la moitié de la dette extérieure provient, selon la même source, de crédits octroyés dans le cadre d’une coopération multilatérale (50,5%), contre 34% d’emprunts contractés auprès du marché financier et plus de 15% de crédits émanant des accords de coopération bilatérale.