La seconde partie énonce que Jésus-Christ est le fils unique de Dieu et qu'il a souffert, est mort, a été enseveli et est ressuscité avant de monter au ciel afin de juger les vivants et les morts. Le nombre de cas de choléra a diminué de 60% à l’échelle mondiale en 2018. C'est tout d'abord le triduum pascal, dont les deux jours qui précèdent le dimanche de Pâques deviennent un temps de jeûne, puis la célébration s'étendit à la semaine sainte dès 389[52]. Baptême d'eau issu des rites de purification juifs, il prend pour modèle celui de Jésus par Jean le Baptiste ; il peut être pratiqué par immersion, par effusion ou par aspersion[44]. Au XVIe siècle, Calvin remet en cause cet interdit, ce qui le fait parfois qualifier de père du capitalisme, mais s'il légitime le prêt d'investissement, il ne remet pas en cause l'obligation de gratuité du prêt d'assistance au prochain dans le besoin[23]. D'après les chiffres livrés lors d’une conférence organisée à l’université d’El Jadida au Maroc, les chrétiens seraient même récemment devenus plus nombreux que les musulmans : 46,53 % des Africains se rattachent au christianisme contre 40,64 % à l’islam[113]. Toutefois, après une quinzaine d'années de « détente », les relations entre les deux Églises se sont à nouveau progressivement tendues, surtout après l'an 2000, avec le recadrage de l'Église catholique par les papes Jean-Paul II et Benoît XVI, et avec l'interdiction de tout prosélytisme catholique dans leur juridictions par des patriarcats comme ceux d'Athènes, Belgrade ou Moscou. Les cinq points du calvinisme posent le principe de l'élection inconditionnelle selon laquelle avant que Dieu ait créé le monde, il a choisi de sauver certains pour ses propres raisons et en dehors de toute condition liée à ces personnes. Mais les christologies déclarées hérétiques ne disparurent pas pour autant. Dans les années 1980 et 1990, la musique chrétienne contemporaine a pris une place considérable dans les cultes chrétiens évangéliques[128],[129]. Le chant chrétien, accompagné d'instruments de musique et basé sur le livre des Psaumes est un des premiers styles de musique chrétienne[123]. Ainsi, l'Église vieille-catholique est née du rejet du dogme de l'infaillibilité papale[116]. Près de 200 millions de chrétiens seraient victimes d’intimidations, de discriminations, de violences. D’ailleurs, pour les différents auteurs chrétiens, le mot (qui est latin) religion provient des deux verbes ligare et religare. Mais si cette croissance a été régulière au fil du temps, on assiste à un changement total de leur répartition. Cependant, le christianisme se développa à l'extérieur, dans l'Empire parthe (Mésopotamie, Perse) mais aussi en Éthiopie et en Inde, où la diaspora juive était présente. En 1455, le pape Nicolas V concède au Portugal l'exclusivité du commerce avec l'Afrique et encourage Henri le Navigateur à soumettre en esclavage les « sarrasins et autres infidèles », comptant sur les progrès des conquêtes pour obtenir des conversions[83]. Le christianisme étant devenu l'un des cultes reconnus de l'Empire, le pouvoir politique prit l'initiative de réunir des assemblées d'évêques (conciles) pour régler les différends. De multiples débats théologiques suscitèrent des controverses passionnées sur la nature du Christ[71]. Marcion, vers 140, rejeta la présence de l'Ancien Testament dans le canon chrétien[11]. Cette unique vraie religion, nous croyons qu’elle subsiste dans l’Église catholique et apostolique ». La seconde religion en termes d’importance numérique est l’islam avec 1,8 milliard d’adhérents. Mais en 2050, le nombre de chrétiens en Asie dépassera celui de l’Europe. Sa perspective est donc celle d'un accomplissement de la foi juive, dans une interprétation particulière à Jésus lui-même, et non la création d'une nouvelle religion. Le cycle des fêtes à dates fixes lié à Noël ne fut instauré qu'au Ve siècle, après que cette fête eut été fixée au 25 décembre pour remplacer la fête impériale de Sol Invictus[52]. Dans son rapport daté de janvier 2019, on apprend ainsi que près de 245 millions de chrétiens seraient fortement persécutés sur toute la planète, soit 1 chrétien sur 9 dans le monde. Si le salut est apporté à tous, c'est d'abord aux siens, « aux brebis perdues d'Israël »[B 2], qu'il réserve le privilège de son enseignement[60]. Nous sommes encouragés par de tels rapports, comme l’étaient les premiers chrétiens (Actes 2:41 ; 4:4 ; 15:3). Dans le même temps, il a fallu 17 jours pour que le nombre de cas dans le monde passe de 50 millions à 60 millions, 16 jours de 60 millions à 70. millions et seulement 15 jours de 70 millions à 80 millions. La Bible est traduite en 2 454 langues et fut le 1er livre à sortir de l’imprimerie de Gutenberg vers 1450. Les églises catholiques, orthodoxes et certaines églises protestantes (luthériennes et anglicanes) utilisent la peinture pour des représentations divine ou humaine dans les lieux de culte [131],[132]. Dans le protestantisme et le christianisme évangélique le service est appelé culte[35]. Pour l'Église catholique la théologie du salut était centrée sur le principe « Hors de l'Église point de salut », c'est-à-dire que ce sont ses sacrements qui permettent aux fidèles de participer à la vie de Dieu et par là d'accéder au salut. Près de 3000 chrétiens sont morts pour leur foi dans le monde en 2019 Environ un chrétien sur huit est fortement persécuté à cause de ses croyances, selon l’ONG protestante Portes ouvertes. Le débat autour de cette question, au centre des préoccupations de Luther fut relancé lors les débats théologiques de la Réforme[141]. Dans le catholicisme et le christianisme orthodoxe, le service est appelé messe [33], La doctrine de Marcion resta cependant largement répandue dans tout le bassin méditerranéen pendant environ deux siècles. Depuis 100 ans, la part du christianisme dans la population mondiale reste stable. Fuite des Chrétiens de Jérusalem à Pella). Plus de la moitié des chrétiens sont catholiques, soit 1,272 milliard[101]. Nés pour la plupart dans des familles chrétiennes de l'élite locale, ils effectuent un travail de réappropriation de la Bible hébraïque, dont les citations abondent dans leurs ouvrages, associée à la philosophie grecque[16]. Les lieux de culte catholiques, orthodoxes et de certaines dénominations protestantes sont appelés église ou cathédrale[36]. Après la Controverse de Valladolid en 1550 la traite négrière se généralise. L’avocate indienne Chhaya, partenaire de projets de l’Aide aux Eglises dans le Monde, soutient les victimes qui souffrent d’injustice à cause de leur foi. Les chrétiens dont le monde ne sont pas le 1/3 de la population de la planete ça c'est plutot la population occidentale Il y'a 7 milliards sur cette planete, on enleve les musulmans 1 milliards et demi, on enleve les asiatiques (la race jau Aux alentours du VIe siècle, apparait en Espagne, en réaction à l'arianisme wisigoth, une notion qui entend s'ajouter au Credo de Nicée et s'étend dans certaines portions de la chrétienté occidentale, celle du Filioque : le Saint-Esprit dépend désormais à la fois du fils et du Père et non plus seulement de ce dernier[138]. Cette liste 2019 couvre une période de 12 mois, allant de novembre 2017 à octobre 2018. Nombre de chrétiens dans le monde. Selon l'injonction augustinienne, Dilige, et quod vis fac, le christianisme reste centré sur l'amour. L'Église catholique n'est pas membre du COE pour des raisons doctrinales et parce que, tout en représentant à elle seule plus de fidèles que l'ensemble des autres membres du COE, elle n'aurait droit qu'à une seule voix, comme les autres Églises. Aux États-Unis, le XIXe siècle voit apparaître le negro spiritual et le gospel au XXe siècle[125]. En 2019, près de 260 millions de chrétiens ont été « fortement persécutés » dans le monde, selon un rapport de Portes ouvertes publié mercredi 15 janvier 2020. Selon l'historien et chercheur au CNRS Sébastien Fath, le monde compte aujourd'hui 640 millions de protestants évangéliques. À l’époque, le Saint-Siège soulignait une augmentation du nombre de baptisés depuis 1978, passé de 757 millions à 1,1 milliard. De Pella, ces chrétiens sont retournés plus tard à Jérusalem où ils demeurèrent jusqu’à la révolte de Bar Kokhba (132-135/6)[64]. Mais au XIe siècle[138], elle finit par l'adopter et, par là, se coupe de ses racines orientales en insistant sur l'incarnation du Christ et de l'Église dans l'histoire, au détriment du Saint-Esprit dans l'économie du Salut[139]. Ce que les médias ont appelé l'indifférence religieuse, étudiée par différentes personnalités de l'Église catholique[102] concerne surtout les confessions historiques majoritaires, tandis que les religions nouvelles et minoritaires semblent progresser. En Europe, à partir du XIXe siècle, l'Église catholique perdit son statut privilégié dans plusieurs États. En 1965, par la déclaration Dignitatis Humanae du concile Vatican II, l'Église catholique déclare que « Dieu a Lui-même fait connaître au genre humain la voie par laquelle, en Le servant, les hommes peuvent obtenir le salut dans le Christ et parvenir à la béatitude. Charlemagne poursuivit la conquête et la christianisation de l'Europe ; les Saxons furent convertis de force et l'empereur, par de nombreux cartulaires, réglait la discipline religieuse. C’est l’Afrique qui enregistre la progression la plus impressionnante, puisque le nombre de chrétiens sur le continent noir a été multiplié par plus de 60, passant de 8 millions en 1910 à 516 millions en 2010. Le mot « chrétien » n'est pas utilisé par les Évangiles pour désigner les disciples de Jésus ; ceux-ci sont habituellement appelés les « Galiléens » ou les « Nazôréens »[1]. Ils sont aujourd'hui 20 % (500 millions). Au début du XXIe siècle on dénombre 283,1 millions d'orthodoxes, soit environ 12 % des chrétiens[114]. Jésus est la figure fondatrice du christianisme, certains s'interrogent sur son rôle historique de fondateur. Le nombre de chrétiens persécutés dans le monde progresse en 2018 . Le premier fut le concile de Nicée, qui condamna l'arianisme en 325. : environ 400 à 500 millions de fidèles pour les deux confessions (sur une population d'environ 1 milliard d'habitants[112].) En 1917, la publication du livre Une théologie pour l'Évangile social (A Theology for the Social Gospel) permettra de rallier à la cause de nombreuses églises protestantes et évangéliques[30]. Cest du moins ce quannonce une étude du think tank américain, Pew Research Center. À la fin du XIXe siècle, l'Église catholique confrontée au rationalisme réagit par la publication du syllabus de Pie IX pour dénoncer les erreurs « modernes »[88] ; le concile Vatican I proclama l'infaillibilité papale avant d'être interrompu par la guerre de 1870[89]. À la même époque, le protestantisme tire son origine dans la Réforme instaurée par Luther et Calvin au début du XVIe siècle et proposant une réinterprétation de la foi chrétienne fondée sur un retour à la Bible. Par conséquent, l’Église catholique avait refusé de participer aux premières assemblées du Conseil œcuménique des Églises à Amsterdam (1948) et Evanston (1954) et n’entretenait aucune relation officielle avec les autres Églises chrétiennes[147]. « En envoyant (...) son Fils unique et l'Esprit d'amour, Dieu révèle son secret le plus intime : il est Lui-même éternellement échange d'amour »[C 1]. La réconciliation et la levée des anathèmes entre catholiques et orthodoxes intervinrent en 1965, au dernier jour du concile, avec les déclarations du pape Paul VI et du patriarche Athenagoras Ier[148]. Le chiffre est alarmant. Un chiffre publié par l’ONG Portes Ouvertes, à l’occasion de la publication de son index mondial de persécution des chrétiens, ce 10 janvier 2018. Ainsi le nombre d’églises et de propriétés ecclésiales détruites, attaquées ou fermées a été multiplié par cinq dans le monde, passant de 1847 en 2018, à 9 488 en 2019. Le nombre d’évêques connait une légère augmentation (5%) par rapport à 2010, notamment en Amérique centrale et latine, et en Asie. Aujourd’hui c’est en Afrique et en Amérique latine qu’ils sont les plus nombreux. Selon ses travaux de recensement, c'est en Asie qu'ils sont le plus nombreux, avec 208 millions de croyants, suivis de l'Afrique (178 millions).